LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Nouveau genre : le Progrès est-il possible?

Potvin-Gravel Rébecca. (2018). Nouveau genre : le Progrès est-il possible? Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
1MB

Résumé

Partie création : À l’instar du mouvement dada, le présent mémoire vise à déconstruire les fondements et certitudes de l’Art afin de créer à partir de « rien ». C’est notamment le cas dans la partie création qui prend place avant le commentaire d’accompagnement. Le récit qui suit est à propos de personnages, mais avant tout à propos d’une ville entière. Vaccaville est une bourgade sans histoire dont la renommée et l’économie reposent essentiellement sur le Festival Bovinois Film D’amour ainsi que sur la grande Pailletterie. La Ville se voit cependant chamboulée à jamais lorsque le Progrès arrive et modernise l’usine de paillettes. Au même moment, Guy B., un Docteur-Comptable de trente-neuf ans à la mémoire défaillante décide de tout lâcher afin de devenir le plus grand clown que la Ville ait jamais connu. Sa rencontre avec Loucy, une jeune Tatoueuse-Anarchiste au sang plus chaud que la moyenne, l’embarque presque malgré lui dans un plan consistant à mettre le Festival à feu et à sang dû à la cruauté animale qu’il prône, mais pour ce faire, Loucy a besoin du Progrès. En parallèle, l’Officière Bluequiche, une austère policière à la poitrine comminatoire et à l’œil (le gauche ou le droit) gigantesque, entreprend une chasse à l’homme contre le Progrès, et donc, contre Guy B. et Loucy. Et puis il y a la Mairesse-Psychologue, une snob suivant la mode grecque avec attention, qui tente d’esquiver la possibilité de se faire jeter dans l’arène aux taureaux au terme du Festival. Il y a Grace, une ancienne Ballerine-Pompière au chignon parfait, qui attend que son mari Docteur-Comptable revienne vers elle. Il y a le vieux William… le vieux William, lui, veut simplement que sa vache Lilas remporte le grand ruban rouge sang. Et il y a Henrietta Welldone, une Scientifique-Chanteuse Pop, qui cherche désespérément à prouver le lien entre l’épilepsie et la quatrième dimension afin de gagner en crédibilité aux yeux de la communauté scientifique. C’est avec ces personnages, des personnages polyphoniques remplis de fausses logiques et d’absurdes idéaux, que la relativité s’installe. La relativité du Temps, de l’Art et du Progrès.

Partie théorique : La seconde partie vise à éclairer la démarche artistique retenue dans la première et entreprend d’explorer le paradoxe et la difficulté de créer un anti-mouvement.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2018
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en lettres
Nombre de pages:215
ISBN:Non spécifié
Sujets:Arts et lettres > Création littéraire et artistique > Littérature
Arts et lettres > Étude des arts et des lettres > Études littéraires
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des arts et des lettres > Unité d'enseignement en lettres
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Vaillancourt, Luc
Mots-clés:cyclique, humour, perception, progrès, révolution, temps
Déposé le:30 sept. 2020 08:57
Dernière modification:30 sept. 2020 20:49
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630