LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Géologie et caractéristiques géochimiques des minéralisations Ni-Cu-EGP de la région de Delta, ceinture de Cape-Smith, Nouveau-Québec

Giovenazzo, Danielle. (1991). Géologie et caractéristiques géochimiques des minéralisations Ni-Cu-EGP de la région de Delta, ceinture de Cape-Smith, Nouveau-Québec. Thèse de doctorat, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
10Mb

Résumé

La région de Delta, située dans la partie centrale de la ceinture de Cape-Smith, contient plusieurs types de minéralisations de Ni-Cu riches en EGP.

Dans le filon couche différencié Delta 3, une minéralisation Ni-Cu et EGP pseudo-stratiforme est associée à un niveau de gabbro riche en pyroxène de granulométrie grossière à pegmatoïdale. Cet horizon se suit pendant 2 kilomètres et se retrouve quelques mètres au-dessus de l'apparition de litage magmatique rythmique dans les séquences de roches gabbroïques. Dans cet horizon, les silicates sont intensivement altérés, mais les textures primaires sont bien préservées. Le gabbro minéralisé contient entre 5 et 15% de sulfures qui occupent une position interstitielle aux silicates et les remplacent partiellement le long des bordures et des plans de clivage. Une altération plus intense (biotite et hornblende verte) dans l'horizon minéralisé est notée ainsi que la présence de veines de quartz-plagioclase et de veinules de chalcopyrite. Ces dernières impliquent une circulation de fluides hydrothermaux qui ont probablement redistribués et concentrés les éléments plus mobiles tels le Cu et le Pd.

Au sud de cette intrusion, les zones minéralisées D8 et D9, sont situées le long d'une zone de cisaillement qui recoupe partiellement la base du Delta 3 et le sommet de l'ensemble intrusif formé par les intrusions Delta lC, qui est gabbroïque et les intrusions 2C et 2C, qui sont tardifs et de composition ultramafïque. Ces zones minéralisées contiennent chacune une lentille de sulfures massifs, des veines et des disséminations de sulfures riches en Cu situées dans les roches encaissantes à ces lentilles et finalement des gouttelettes de sulfures de Ni et de Cu dans un granophyre.

Les lentilles de sulfures massifs possèdent une minéralogie simple et sont formées essentiellement de pyrrhotite, de pentlandite, de chalcopyrite et plus rarement de pyrite, de cubanite et de minéraux d'EGP. Les contacts des sulfures massifs avec les roches encaissantes sont très nets et marqués par un enrichissement en chalcopyrite. Les sulfures massifs contiennent des petites inclusions de granophyre partiellement digérées par les sulfures et parfois intensément altérées en biotite et en carbonates.

Ce granophyre se retrouve sous forme d'unité distincte dans l'extension latérale aux lentilles de sulfures massifs. Les observations pétrographiques et les résultats géochimiques de ce granophyre semblent indiquer qu'il s'est formé suite à la fusion partielle ou totale des sédiments que l'on retrouve dans la région immédiate.

L'unité de granophyre retrouvée dans la zone D8 contient des amas ovoïdes centimétriques constitués de sulfures riches en Ni, en Cu, en Pd et en Pt qui ressemblent à des gouttelettes d'immiscibilité d'un liquide sulfuré dans un liquide silicate.

Les études géochimiques et minéragraphiques indiquent que les sulfures massifs semblent avoir comme origine un liquide sulfuré magmatique qui, lors de sa cristallisation, s'est fractionné en deux parties: une partie inférieure riche en éléments du groupe Ir (Ir, Os, Ru) et en Rh, et une partie supérieure pauvre de ces éléments. Le contact entre ces deux parties est très net et est caractérisé par une différence notable des teneurs en ces éléments de part et d'autre.

La situation des lentilles de sulfures massifs le long d'une zone de cisaillement et l'absence d'une intrusion ultramafique hôte invoquent une remobilisation de ces amas. Cette remobilisation s'est probablement effectuée avant la cristallisation finale du liquide sulfuré afin de permettre le fractionnement des EGP lors de sa cristallisation.

Dans les roches encaissantes aux lentilles de sulfures massifs, des veines enrichies en Cu, en Pd, en Pt et parfois en Au sont présentes. Le contenu parfois élevé en Pd et en Cu et leur position dans des veines de quartz-plagioclase préexistantes et dans des cisaillements, font intervenir la circulation d'un fluide hydrothermal capable de transporter ces éléments à une étape tardive dans l'histoire de cette minéralisation. La source de ces éléments semble être les sulfures massifs.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Thèse de doctorat)
Date:1991
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Doctorat en ressources minérales
Nombre de pages:238
ISBN:1412303591
Identifiant unique:10.1522/1467917
Sujets:Sciences naturelles et génie > Sciences naturelles > Sciences de la terre (géologie, géographie)
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences appliquées > Unité d'enseignement en sciences de la Terre
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Barnes, Sarah-Jane
Mots-clés:Géochimie, Métallogénie, Nickel--Minerais--Nunavut--Cape Smith, Cuivre--Minerais--Nunavut--Cape Smith, Metallogeny, Geochemistry, Nickel ores--Nunavut--Cape Smith, Copper ores--Nunavut--Cape Smith, CAPE-SMITH, CEINTURE, CUIVRE, DELTA, EGP, ELEMENT, GEOCHIMIE, GEOLOGIE, GROUPE, MOYEN-NORD, NICKEL, NOUVEAU-QUEBEC, PLATINE, REGION, SNRC-35G7, SNRC-35G8, THESE
Déposé par:Bibliothèque Paul-Émile-Boulet
URL:http://bibliotheque.uqac.ca
Déposé le:01 janv. 1991 07:34
Dernière modification:03 juin 2011 10:42
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630