LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Le jeu vidéo, l’art et la condition humaine : une approche existentialiste de la conception de jeu

Desrochers-Trahan Charles. (2016). Le jeu vidéo, l’art et la condition humaine : une approche existentialiste de la conception de jeu. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
1MB

Résumé

Depuis plus d’une décennie, un débat perdure, tant au sein du monde de l’art que celui du jeu vidéo. Ce débat, qui a lieu sur deux fronts à la fois, tourne autour du statut du jeu vidéo en tant que médium artistique. Une multitude d’intervenants, incluant des créateurs de jeu et des critiques d’art, ont donné leurs opinions sur la question et par le fait même, se sont positionnés dans ce débat. L’un de ceux-ci, le concepteur et théoricien du jeu vidéo Raph Koster, croit que le jeu vidéo pourrait éventuellement devenir plus qu’une simple forme de divertissement. Il pourrait devenir une véritable forme d’art. Le jeu vidéo pourrait, à l’instar des autres formes d’expression artistique, représenter la condition humaine. Selon Koster, la légitimité artistique du jeu vidéo procède de sa capacité à représenter la condition humaine. J’ai basé la présente recherche sur une définition existentialiste de la condition humaine caractérisée par quatre grands thèmes : la signification, la liberté, la mort et l’intersubjectivité. Dans quelle mesure une approche existentialiste de la conception de jeu, indissociable d’une réflexion quant à la condition humaine, peut-elle nous permettre de considérer le jeu vidéo comme une forme d’art? Afin de trouver réponse à cette problématique, j’ai engagé un dialogue entre l’existentialisme et la conception de jeu vidéo et j’ai relevé les multiples points communs qui unissent ces deux champs de connaissance. Cette recherche m’a permis d’élaborer une approche existentialiste de la conception de jeu et de mettre celle-ci en application dans le cadre d’un projet de recherche-création. Dans le cadre de cette approche existentialiste de la conception de jeu, la signification, la liberté, la mort et l'intersubjectivité s'expriment respectivement sous la forme de la rhétorique procédurale, de la jouabilité émergente, de la mécanique de mort permanente et de la narration interactive. Le projet de recherche-création que j’ai réalisé, un prototype de jeu vidéo, rencontre les critères mis de l’avant par une approche existentialiste de la conception de jeu. Le joueur donne un sens à son expérience de jeu à partir des interactions qu’il a avec les règles et les mécaniques du jeu. Le jeu offre au joueur une grande liberté de mouvement et d’action et il sollicite son jugement en lui présentant de véritables choix et conséquences. La mécanique de mort permanente rend les actions du joueur plus significatives en confrontant ce dernier à la finitude de son avatar virtuel. Le jeu plonge le joueur dans un monde de narration interactive et le soumet à la perception de personnages virtuels. L’approche existentialiste de conception de jeu explicitée dans ce mémoire atteste que le jeu vidéo doit représenter la condition humaine pour être considéré comme une forme d’art légitime. En s'appuyant sur cette logique et considérant le prototype de jeu Eggxistence réalisé dans ce projet, il est possible d'affirmer que certains jeux vidéo peuvent être considérés comme de l'art.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2016
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en art
Nombre de pages:89
ISBN:Non spécifié
Sujets:Arts et lettres > Création littéraire et artistique > Arts visuels et médiatiques
Arts et lettres > Création littéraire et artistique > Design
Sciences sociales et humaines > Sciences humaines > Philosophie
Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Communication
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des arts et des lettres > Programmes d'études de cycles supérieurs en arts
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Benoît, Jocelyn
Perron, Jacques
Mots-clés:art, conception de jeu, condition humaine, existentialisme, jeu vidéo, philosophie, rhétorique procédurale, jouabilité émergente, mort permanente, narration interactive, interdisciplinarité
Déposé le:17 févr. 2017 08:15
Dernière modification:21 févr. 2017 01:01
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630