LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Réappropriation de l’artisanat traditionnellement féminin par le dessin : petits tracés vers une écriture féminine

Duchesne Isabelle. (2018). Réappropriation de l’artisanat traditionnellement féminin par le dessin : petits tracés vers une écriture féminine. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
5MB

Résumé

Ce mémoire de maîtrise accompagne les oeuvres réunies sous l’exposition Manière de faire | Manière de voir, présentée au Centre national d’exposition du 7 décembre 2017 au 14 janvier 2018. Dans notre société, certaines pratiques artisanales sont associées à un genre (féminin ou masculin). C’est, par exemple, le cas du tricot, de la broderie et du tissage qui sont tous des savoir-faire dits féminins. M’intéressant à cette association entre genre et pratique, de même qu’à la place du savoir-faire tant dans les beaux-arts (le dessin, dans le cas présent) qu’au sein des arts appliqués, j’ai fait de l’artisanat traditionnellement féminin le sujet principal de ma recherche en pratique artistique. C’est à travers une approche du dessin basée sur des techniques traditionnelles ainsi que sur la sensibilité et la fragilité du trait fait par la main que je m’intéresse au genre féminin, et cela, avec une approche féministe. L’objectif de ma maîtrise est le suivant : développer, par l’intermédiaire du dessin, un langage plastique issu de la réappropriation de l’artisanat traditionnellement féminin, et ce, de manière à affirmer ma vision d’une écriture féminine. De surcroit, ma recherche s’articule autour des sous-objectifs suivants :

1 — Exploiter une thématique genrée féminine depuis une perspective féministe;

2 — Valoriser, au sein de l’oeuvre d’art, l’artisanat traditionnellement féminin comme héritage culturel;

3 — Mettre à profit le savoir-faire technique, dans ma pratique du dessin, afin d’enrichir l’oeuvre.

Abordée depuis une approche autoesthétique, la présente réflexion écrite est le résultat d’un travail de contextualisation (théorique et artistique) et d’analyse du corpus d’oeuvres produit. Le concept féministe d’écriture féminine, élaboré par les différentialistes Hélène Cixous et Luce Irigaray, est le point culminant de mon travail écrit. L’actualisation par le dessin que je propose de ce concept, issu de la linguistique, m’est possible grâce à une démarche d’élaboration de mon positionnement féministe en tant qu’artiste, laquelle occupe une place importante au sein de mon mémoire. Ma posture féministe résulte d’un collage de diverses pensées théoriques (différentialiste, constructivisme, éthique du care et postmoderne). Elle est caractérisée par un désir de valoriser, non pas le sexe féminin (la femme), mais plutôt certaines pratiques, certaines formes ou certaines valeurs qui sont genrées féminines, et ce, par le faire artistique. Le résultat est conçu selon la perspective que l’art qui touche le politique doit rechercher un équilibre entre la valeur accordée au contenant (la facture de l’oeuvre) et celle accordée au contenu (le sens). En plus des notions de savoir-faire et de féminisme, celles d’héritage, de tradition et d’identité relative à un genre sont abordées dans mes dessins qui intègrent la représentation de l’artisanat traditionnellement féminin. De plus, le travail de trois artistes femmes, chez qui j’ai perçu des préoccupations semblables, est présenté de manière à mettre l’accent sur ce qui relie nos pratiques. Ces artistes sont : Nadia Myre, Ghada Amer et Annette Messager.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:Avril 2018
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en art
Nombre de pages:91
ISBN:Non spécifié
Sujets:Arts et lettres > Création littéraire et artistique > Arts visuels et médiatiques
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des arts et des lettres > Programmes d'études de cycles supérieurs en arts
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Valade, Mathieu
Mots-clés:artisanat, dessin, féminin, féminisme, héritage culturel, savoir-faire, artisanat traditionnellement féminin, réappropriation, écriture féminine
Déposé le:11 mai 2018 08:07
Dernière modification:14 mai 2018 22:23
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630