LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Étude de l’utilisation de la lecture de textes informatifs pour soutenir les apprentissages en science et technologie dans le cadre de projets à visée interdisciplinaire élaborés par des étudiants inscrits en formation initiale en éducation préscolaire et enseignement primaire

Boivin Catherine. (2020). Étude de l’utilisation de la lecture de textes informatifs pour soutenir les apprentissages en science et technologie dans le cadre de projets à visée interdisciplinaire élaborés par des étudiants inscrits en formation initiale en éducation préscolaire et enseignement primaire. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
3MB

Résumé

En enseignement de la science et de la technologie, on constate que les apprentissages sont souvent acquis par le biais de lecture de textes présents dans les manuels, dans les cahiers d’exercices, sur Internet ou dans divers ouvrages de référence. La construction des connaissances par le biais de la lecture ne place cependant pas l’élève dans une situation où il est actif, où il est au coeur d’un problème nécessitant, pour sa résolution, la mobilisation des démarches d’investigation scientifique et des trois compétences disciplinaires propres à la discipline. La lecture est une compétence importante qui sert d’assise à de nombreux apprentissages dans toutes les disciplines. Le texte informatif est d’ailleurs un type de texte qui est fréquemment lu et utilisé par les scientifiques. Il est donc pertinent d’y avoir recours en enseignement de la science et de la technologie. En ce sens, la présente recherche s’intéresse à trouver comment les apprentissages en science et technologie peuvent être soutenus par la lecture de textes informatifs dans un contexte de projet à visée interdisciplinaire au sein duquel les démarches d’investigation scientifique sont mises de l’avant. Cette recherche qualitative est de type descriptif. Trois objectifs sont poursuivis par l’analyse de planifications de projet interdisciplinaire. On cherche premièrement à identifier les moments, dans les planifications de projet à visée interdisciplinaire, au cours desquels les textes informatifs sont exploités. Deuxièmement, on souhaite dégager les tâches liées à la démarche d’investigation en science et technologie pouvant mettre à profit la lecture de textes informatifs au cours de la réalisation du projet à visée interdisciplinaire. Troisièmement, on vise à cibler les types d’apprentissages en science et technologie pouvant être enrichis par la lecture des textes informatifs lors de la réalisation du projet à visée interdisciplinaire. La démarche d’analyse retenue est l’analyse de contenu. Les planifications de projet, élaborées par des étudiants inscrits au baccalauréat en éducation préscolaire et enseignement primaire dans le cadre de leur cours Didactique de la science et de la technologie II, constituent le type de document ayant été lu et analysé pour l’atteinte des trois objectifs de recherche. Ce sont 11 planifications de projet qui ont été sélectionnées, selon certains critères, par la chercheuse. Les données collectées au sein des planifications des étudiants ont été analysées selon une analyse thématique de contenu. Une synthèse de l’intégration des textes informatifs a été élaborée suite à l’analyse des résultats. Il ressort de cette synthèse que les textes informatifs sont surtout utilisés en début de projet, soit en phase de préparation des apprentissages, pour mettre l’élève en contexte, pour l’aider à poser le problème ou la question de départ ou pour le soutenir dans sa recherche d’hypothèses. Il peut aussi être pertinent pour planifier diverses tâches d’investigation telles que la préparation d’une expérimentation, l’élaboration d’un protocole ou la conception d’un prototype. Utilisé en phase de réalisation, le texte informatif est une ressource à consulter pour des élèves engagés dans une démarche de vulgarisation scientifique. Il a aussi été établi qu’il pouvait être utile pour accompagner les élèves dans leur conception de prototype et pour analyser des résultats obtenus suite à une expérimentation. En phase d’intégration, peu de nouveaux textes sont lus. En général, les élèves réinvestissent les informations qu’ils ont collectées par le biais de la lecture à diverses fins, comme lors d’une prise de position sur le sujet du projet ou sur les démarches entreprises par leurs pairs. La lecture d’un nouveau texte peut cependant avoir son utilité pour intégrer les apprentissages de concepts qui ont été construits tout au long du projet. Cette recherche propose ainsi des pistes à explorer pour une meilleure utilisation des textes informatifs lors de la réalisation de projets à visée interdisciplinaire, d’abord envisagés pour intégrer la science, la technologie et l’univers social. Elle contribue à l’avancement des connaissances, tant pour la pratique que pour la recherche en didactique.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2020
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en éducation
Nombre de pages:244
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences de l'éducation > Didactique
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences de l'éducation > Programmes d'études de cycles supérieurs en éducation (maîtrise, DESS et programmes courts)
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Couture, Christine
Thériault, Pascale
Mots-clés:enseignement primaire, interdisciplinarité, lecture, pédagogie par projet, science et technologie, texte informatif
Déposé le:09 févr. 2021 08:42
Dernière modification:15 févr. 2021 21:36
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630