LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Les comportements prosociaux des enfants âgés de quatre à six ans en situation de jeu de faire semblant et la qualité des interactions en classe d’éducation préscolaire cinq ans

Dubois Marie-Michelle. (2020). Les comportements prosociaux des enfants âgés de quatre à six ans en situation de jeu de faire semblant et la qualité des interactions en classe d’éducation préscolaire cinq ans. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
2MB

Résumé

La manifestation de comportements prosociaux par les jeunes enfants est reliée à leur réussite éducative présente et future (Eisenberg et al., 2013). En effet, l’enfant qui utilise des comportements prosociaux est susceptible d’établir des interactions de qualité avec ses pairs et de s’engager activement dans les situations offertes en classe, ce qui contribue à l’inscrire dans une trajectoire développementale positive (Bouchard, Coutu, et al., 2012; Eisenberg et al., 2013). Une attention considérable devrait donc être portée aux situations qui permettent d’observer et de soutenir les comportements prosociaux des enfants, et ce, dès l’éducation préscolaire. En ce sens, les interactions qui ont lieu en classe entre l’enseignante et les enfants et entre les enfants eux-mêmes pourraient favoriser les comportements prosociaux de ces derniers (Bierman & Erath, 2006). De plus, le jeu de faire semblant s’avère un contexte par excellence pour observer ces mêmes comportements chez l’enfant d’âge préscolaire (Gross, 2006). Cette étude vise donc à examiner le lien entre les comportements prosociaux des enfants âgés entre quatre et six ans, manifestés lors d’un jeu de faire semblant, et la qualité des interactions en classe d’éducation préscolaire cinq ans. L’échantillon de l’étude se compose de 67 enfants âgés de quatre à six ans et de six enseignantes d’éducation préscolaire cinq ans. La qualité des interactions en classe a été observée à l’aide du Classroom Assessment Scoring System [CLASS], version Pre-K (Pianta et al., 2008). Les enfants ont ensuite été filmés en sous-groupes lors d’un jeu de faire semblant, puis leurs comportements prosociaux ont été codifiés au moyen de la Grille d’observation des comportements prosociaux (durée = 15 minutes). Des analyses de régression multiniveaux ont été effectuées afin d’examiner les liens entre les comportements prosociaux des enfants et les domaines de la qualité des interactions en classe (Soutien émotionnel, Organisation de la classe et Soutien à l’apprentissage). Les résultats montrent une fréquence d’apparition plutôt faible des comportements prosociaux en situation de jeu de faire semblant (M = 4,82 comportements par enfant). Trois comportements se démarquent néanmoins par leur nombre d’occurences plus élevé que les autres : 1) Coopérer, 2) Aider et 3) Donner/Offrir. Quant à la qualité des interactions en classe, les données révèlent un score moyen-élevé pour les deux premiers domaines du CLASS (Soutien émotionnel et Organisation de la classe), alors que la qualité s’avère de niveau faible pour le Soutien à l’apprentissage. Enfin, les modèles de régression dévoilent une absence de lien entre les comportements prosociaux des enfants en situation de jeu de faire semblant et la qualité des interactions à l’éducation préscolaire cinq ans. Ces résultats ouvrent la porte à des travaux plus poussés sur l’apport de la qualité des interactions en classe et des situations de jeu de faire semblant sur les comportements prosociaux des enfants.

The manifestation of prosocial behaviors by young children is related to their present and future educational success (Eisenberg et al., 2013). Indeed, children who use prosocial behaviors are likely to establish quality interactions with their peers and to actively engage in the situations offered in class, which places them on a positive developmental trajectory (Bouchard, Coutu, et al., 2012; Eisenberg et al., 2013). Considerable attention should then be paid to the situations that allow teachers to observe and support children’s prosocial behaviors, as early as in preschool education. In this sense, the interactions that take place in class between teacher and children and among children themselves may promote the latter’s prosocial behaviors (Bierman & Erath, 2006). In addition, pretend play proves to be the context par excellence for observing these behaviors in preschool-aged children (Gross, 2006). This study therefore aims to examine the link between the prosocial behaviors of four-to-six-year-old children, manifested during pretend play, and the quality of interactions in the kindergarten classroom. The study sample consists of 67 children aged from four to six and six kindergarten teachers. The quality of classroom interactions was observed using the Classroom Assessment Scoring System [CLASS], Pre-K edition (Pianta et al., 2008). The children were then filmed in sub-groups during pretend play, then their prosocial behaviors were coded in the Grille d’observation des comportements prosociaux (duration = 15 minutes). Multilevel regression analyzes were performed to examine the links between children's prosocial behaviors and the domains of the quality of interactions in class (Emotional Support, Classroom Organization and Instructional Support). The results show a rather low frequency of prosocial behaviors in pretend play situation (M = 4.82 behaviors per child). However, three behaviors stand out due to their higher frequency: Cooperate, Help and Give/Offer. As for the quality of interactions in class, the data show a medium-high score for the first two domains of the CLASS (Emotional Support and Classroom Organization), while the quality level is low for Instructional Support. Finally, the regression models performed reveal an absence of link between the prosocial behaviors of children in pretend play situation and the quality of interactions in kindergarten. These results open the door for further work on the impact of the quality of interactions in class and pretend play situations on children’s prosocial behaviors.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2020
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en éducation
Nombre de pages:241
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences de l'éducation > Psychopédagogie
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences de l'éducation > Programmes d'études de cycles supérieurs en éducation (maîtrise, DESS et programmes courts)
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Duval, Stéphanie
Bouchard, Caroline
Mots-clés:CLASS, comportements prosociaux, éducation préscolaire, jeu de faire semblant, jeu symbolique, qualité des interactions, prosocial behavior, quality of interactions, Classroom Assessment Scoring System, pretend play, make believe play, kindergarten
Déposé le:17 mars 2021 10:04
Dernière modification:17 mars 2021 19:49
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630