LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Consommation et risque de dépendance aux drogues, scolarité parentale et communication parents/jeunes adultes selon le genre chez des débutants universitaires

Fillion Anne-Renée. (2008). Consommation et risque de dépendance aux drogues, scolarité parentale et communication parents/jeunes adultes selon le genre chez des débutants universitaires. Thèse de doctorat, Université du Québec à Trois-Rivières.

[img]
Prévisualisation
PDF
4MB

Résumé

Les jeunes adultes de 20 à 24 ans constituent une tranche d'âge dont la consommation de drogues est la plus élevée, avant de diminuer vers l'âge de 25 ans. D'autre part, pour certains de ces jeunes, le début des études universitaires est perçu comme une étape importante de la vie qui incidemment coïncide avec le début de l'âge adulte. En tenant compte de ces caractéristiques, ce travail de recherche vise essentiellement à décrire, de manière à mieux connaître, l'influence potentielle de certaines variables familiales sur la consommation et le risque de dépendance aux substances psychotropes chez des jeunes adultes universitaires. Cette description pourrait aider à mieux identifier certains facteurs de risque, ce qui constitue un premier pas vers la prévention des problèmes de consommation et de risque de dépendance aux drogues dans ce groupe d'âge. Les variables prises en compte dans la présente étude sont le genre, le niveau de satisfaction de la communication parents/jeune adulte ainsi que la scolarisation de la mère et du père, en regard de la consommation et du risque de dépendance. Cette étude a été réalisée auprès de 525 étudiants débutant leur formation universitaire. Cet échantillon est constitué de 382 femmes et de 143 hommes dont l'âge varie de 19 à 25 ans, pour une moyenne de 20,66 ans (ÉT=l,7). Les participants de l'étude ont été sollicités dans les classes, ce qui constitue un échantillon de convenance. Les informations quant au genre, au niveau de satisfaction de la communication parents/jeunes adultes et à la scolarisation de la mère et du père ont été obtenues auprès des participants à l'aide du questionnaire sociodémographique inclut à l'étude. La consommation et le niveau de risque de dépendance ont été évalués par le questionnaire de Dépistage et d'Évaluation du Besoin d'Aide / drogues (DÉBA-Drogues) de Tremblay, Rouillard, April et Sirois (2000a). Les résultats indiquent pour la dimension de la consommation de drogues que le niveau d'études supérieures de la mère a un effet significatif sur la consommation, en ce sens où plus les mères sont scolarisées et plus les jeunes adultes consomment. Ces résultats sont surprenants puisqu'ils ne corroborent pas ceux des recherches antérieures. Il était attendu que le niveau d'études obligatoires de la mère soit lié à une forte consommation des jeunes adultes. Pour ce qui est du risque de dépendance aux psychotropes, cette recherche permet d'observer un effet de genre, lui-même en lien avec la scolarisation maternelle. Cet effet, d'un plus grand risque de dépendance, s'observe chez les hommes dont la mère présente un niveau d'étude qualifié de supérieur. De plus, les résultats de cette étude révèlent que, la scolarisation dite supérieure chez la mère, prise isolément des autres variables, a un effet sur le risque de dépendance aux drogues. Aucun effet de genre isolé n'est observé concernant la consommation et le risque de dépendance, contrairement à|Ce qui était attendu. De plus, les résultats de cette étude n'ont pas permis de démontrer un lien entre la consommation puis le risque de dépendance aux substances psychotropes et les perceptions des jeunes adultes quant à la satisfaction de !a communication qu'ils entretiennent avec leurs parents. L'insatisfaction de la communication devait pourtant être liée à un niveau de consommation et un risque de dépendance plus élevé aux psychotropes. Pour ce qui est de la scolarisation du père des participants, les résultats de la présente recherche, n'ont pas permis d'établir un lien entre le niveau d'études du père et la consommation ou le risque de dépendance aux substances psychotropes des jeunes adultes débutant une formation universitaire.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Thèse de doctorat)
Date:2008
Lieu de publication:Trois-Rivières
Programme d'étude:Doctorat en psychologie - Profil Intervention
Nombre de pages:107
ISBN:9781412315289
Identifiant unique:10.1522/030084712
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Psychologie
Sciences de la santé > Sciences médicales > Médecine préventive et communautaire
Sciences sociales et humaines > Sciences de l'éducation > Didactique
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences de la santé > Programmes d'études de cycles supérieurs en psychologie
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Fortier, Gabriel
Mots-clés:Jeunes adultes--Usage des drogues, Parents et enfants adultes, Parents--Éducation, Toxicomanie--Différences entre sexes, Young adults--Drug use, Parent and adult child, Parents--Education, Drug abuse--Sex differences, Drug addiction--Sex differences
Déposé le:01 janv. 2008 12:34
Dernière modification:20 sept. 2011 15:34
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630